Le « peut-être » est devenu « non »

Le « peut-être » est devenu « non »
Publié le 16 juin 2024

J’avais déjà commencé mon enquête sur Rodolphe Saadé lorsque ce dernier a publiquement déclaré ses visées sur BFM-TV. Quatre jours après cette annonce, le 19 mars, il a rendu visite aux équipes de la chaîne d’info en continu. Il leur a lâché qu’il « ne réagirait pas bien et le ferait savoir » si ses médias étaient amenés à traiter un éventuel scandale touchant aux activités de la CMA CGM, ajoutant qu’il était toujours « particulièrement déçu » de lire « seulement un petit encart dans [ses] journaux » quand son groupe réalisait « quelque chose de bien ». Le genre de propos qui, pour tout journaliste, doit sonner l’alerte. Celle-ci a résonné aussi fort qu’une sirène quarante-huit heures plus tard, lorsque le directeur de la rédaction de La Provence, quotidien appartenant au même Saadé, a failli être limogé.

Avant ces événements, j’avais bien évidement tenté de rencontrer le patron de la CMA CGM ainsi que sa sœur Tanya puisqu’elle est la fois copropriétaire du groupe et chargée de sa communication. J’ai réitéré maintes fois mes demandes auprès du service de presse qui m’a d’abord répondu que leur agenda était excessivement chargé sans pour autant m’opposer une fin de non-recevoir. Après la séquence de La Provence, le « peut-être » est devenu un « non » franc et massif.

J’ai pu toutefois, à force d’insister, pénétrer dans la tour et m’entretenir avec des proches collaborateurs du PDG. De nombreuses personnalités du monde des affaires ou de la politique, qui le côtoient depuis longtemps, ainsi que des salariés de sa compagnie ont accepté de me parler (parfois en off mais pas toujours). Avant ou après que la consigne de silence a été donnée.

Pour aller plus loin

Rodolphe Saadé, le roi des mers devenu magnat des médias
Le patron de la CMA CGM a fait d'une entreprise familiale déjà prospère un mastodonte qui étend son empire du transport maritime aux médias.
« On déplace tout et n’importe quoi, dans tous les sens et jusqu’à l’absurde »
Le docteur en économie Guillaume Vuillemey plaide pour une imposition du shipping en adéquation avec son impact environnemental et social.
À voir, à lire pour entrer dans le monde parallèle du transport maritime
Trois livres, une enquête sur scène, une série et un portrait issu de nos archives pour prolonger la lecture de notre récit.
Le Havre, bête de Seine
500 km de Seine à vélo pour aboutir à l’univers métallique et démesuré du port du Havre : c’est le périple photographique de Lorenzo Meloni.
La sélection de la rédaction
Mon nom est Légion
Mon nom est Légion
Ils ont traversé la planète pour intégrer la Légion étrangère. Plongée dans le quotidien extrême des recrues avec le photographe Fred Marie.
Une armée guinéenne éternellement rebelle ?
Une armée guinéenne éternellement rebelle ?
Pour le général de corps d'armée Bruno Clément-Bollée, le coup d'État est d'autant plus mal tombé que l’armée avait trouvé sa juste place.
Doumbouya, le putschiste funambule de la Guinée
Doumbouya, le putschiste funambule de la Guinée
Aux portes d’un Sahel chaotique, le président guinéen tente une nouvelle voie diplomatique, entre France et Russie. Mais rien ne va plus.
À Conakry, un président sur ses gardes
À Conakry, un président sur ses gardes
Réaliser le portrait de Mamadi Doumbouya n’a pas été simple. Ses proches conseillers ont accepté de témoigner anonymement.