Journaliste

Marion Rousset

Marion Rousset est journaliste indépendante. Elle collabore aux pages Idées et Débats de différents journaux, magazines et revues (Le MondeTéléramaRegards, Marianne, La Vie, Témoignage Chrétien, La Revue du Crieur…). S’étant spécialisée dans les enquêtes intellectuelles et les sujets relatifs à l’éducation, elle suit de près l’actualité en sciences humaines et sociales. Marion Rousset s’intéresse aussi au monde de l’art et aux politiques muséales (Le Quotidien de l’art), ainsi qu’aux questions féministes (Causette).

    Portrait Marion Rousset
    Tuer le père qui a tué la mère
    Tuer le père qui a tué la mère
    Manu a modifié son patronyme et celui de ses filles, pour effacer celui du meurtrier. Et rompre avec une histoire de violence.
    Ce contributeur a participé à ces numéros
    Les patronnes du monde d’après
    Revue XXI n°63
    Les patronnes du monde d’après
    Au Cap ou à Lagos, elles chamboulent les business du vaccin et du cinéma. 180 pages d’enquêtes, d’illustrations, de photographies, d’histoires vraies.
    Automne 2023
    Nos autres contributeurs
    Voir tous nos contributeurs
    La sélection de la rédaction
    Entre Paris et Moscou, le putschiste funambule de la Guinée
    Entre Paris et Moscou, le putschiste funambule de la Guinée
    Aux portes d’un Sahel chaotique, Mamadi Doumbouya a tenté d’inaugurer une « troisième voie » diplomatique. Depuis un an, rien ne va plus.
    Une armée guinéenne éternellement rebelle ?
    Une armée guinéenne éternellement rebelle ?
    Pour le général de corps d'armée Bruno Clément-Bollée, le coup d'État est d'autant plus mal tombé que l’armée avait trouvé sa juste place.
    Mon nom est Légion
    Mon nom est Légion
    Ils ont traversé la planète pour intégrer la Légion étrangère. Plongée dans le quotidien extrême des recrues avec le photographe Fred Marie.
    Doumbouya, un président sur ses gardes
    Doumbouya, un président sur ses gardes
    Réaliser le portrait de Mamadi Doumbouya n’a pas été simple. Ses proches conseillers ont accepté de témoigner anonymement.