Jérôme Coulombel, avec les franchisés de Carrefour

Écrit par Sophie Lecluse Illustré par Nicolas Galkowski
La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Jérôme Coulombel, avec les franchisés de Carrefour
Vingt-six ans durant, il a contraint les franchisés de centre-ville de Carrefour à rester dans l’enseigne. Le juriste Jérôme Coulombel fait désormais tout pour les aider à en sortir.
Paru en mars 2024
Article à retrouver dans cette revue
Arnaques, crimes et vies de château
Revue XXI n°64
Arnaques, crimes et vies de château
Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, « XXI » vous embarque dans la zone grise entre Russie et Europe.
Printemps 2024

On l’a longtemps surnommé « le chien » chez Carrefour. En tant que directeur juridique spécialiste des contentieux, Jérôme Coulombel était chargé de maintenir dans l’enseigne le réseau des 2 200 franchisés Carrefour City ou Contact. C’est-à-dire d’appliquer à la lettre les contrats que le groupe leur impose. En théorie, ces contrats sont limités dans le temps, mais en pratique chez Carrefour, quand le signataire s’engage pour sept ans, il se retrouve enchaîné pour 99 ans. Un étau juridique savamment élaboré, dont l’objectif est de faire réaliser l’essentiel des marges par les franchises, face à la mauvaise santé des hypermarchés. En charge de tous les litiges, le directeur juridique a donc manié pendant deux décennies la carotte – un carnet de chèque qui assouplissait les disputes – et le bâton – des procès – avec brio. Jusqu’à ce que la coupe déborde.

Un premier déclic a lieu en 2013, à la suite d’un premier épisode dépressif. « Je me suis progressivement rendu compte que Carrefour ne respectait rien : ni ses fournisseurs, ni ses salariés, ni surtout ses franchisés », lâche ce taiseux au look un brin rigide. Exemple, côté fournisseurs : une sorte de taxe imposée avant toute négociation commerciale, mise en place en 2015. Jérôme Coulombel franchit le point de non-retour en 2017, lorsqu’il commande une étude comparative des prix auxquels l’enseigne vend à ses franchisés les produits de sa centrale. Il découvre un écart de 20 % supérieur à ce qui se pratique ailleurs. Carrefour lui propose 800 000 euros pour se taire. Il choisit de prendre la porte et se consacre, depuis, à la dénonciation du « système », comme il l’appelle. 

Double plainte et perquisition musclée

En octobre 2021, Arte diffuse un documentaire dans lequel Jérôme Coulombel témoigne à visage découvert. Carrefour réactive une double plainte contre lui : pour vol de documents – il est parti avec des valises de papiers – et pour chantage et tentative d’extorsion de fonds, entraînant une perquisition musclée à son domicile. L’ex-cadre s’effondre. C’est le burn-out, le vrai, qui l’immobilise pendant dix mois, jusqu’à la reconnaissance de sa maladie professionnelle. 

Depuis, c’est la remontada, mais l’ancien juriste ne fait pas cavalier seul. Il a créé dès 2020 une association regroupant des mécontents, et passe désormais ses journées à sillonner la France et la Belgique en voiture, au secours des déçus de la franchise et de la location-gérance. Il a même offert ses services à Système U, puis à Auchan pour les aider à recruter des franchisés de Carrefour. Par esprit de justice, et de vengeance. De sa lutte obsédante, qui continue à travers plusieurs procès contre le groupe d’Alexandre Bompard, il a écrit un livre, sorti à l’automne dernier. « Une partie de moi est morte lors de mon burn-out, je ne lâcherai rien car je n’ai plus rien à perdre », dit-il. Il faut toujours se méfier des chiens de troupeau.

Miniature suivante
Giada Pistilli, vigie de l’IA
Giada Pistilli, vigie de l’IA
La jeune femme est responsable de l’éthique dans une start-up d'’intelligence artificielle. Un métier rare en France.
Vous avez aimé ce récit ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir, dès leur sortie, nos articles et explorer chaque semaine un grand enjeu de l’époque. Dans votre boîte mail à 7h.

Explorer la thématique
Écosystèmes
Légendes du roc andalou
Légendes du roc andalou
Parti sur les traces millénaires de l’Altiplano, le photographe Pablo Castilla en est revenu avec un conte peuplé d’énigmes.
Le Havre, bête de Seine
Le Havre, bête de Seine
500 km de Seine à vélo pour aboutir à l’univers métallique et démesuré du port du Havre : c’est le périple photographique de Lorenzo Meloni.
Béatrice Schaad, pour des hôpitaux plus empathiques
Béatrice Schaad, pour des hôpitaux plus empathiques
En Suisse, l’ex-cheffe du service communication d’un hôpital a créé un dispositif pionnier : un bureau des plaintes pour les patients.
Jean-François Bloc, maire sur le front de mer
Jean-François Bloc, maire sur le front de mer
À Quiberville-sur-Mer, en Normandie, un élu a choisi de laisser entrer la mer dans les terres de sa commune. Un pari innovant.
Dans les méandres de l’Albarine, rivière à temps partiel
En accès libre
Dans les méandres de l’Albarine, rivière à temps partiel
Reportage le long d'un cours d’eau intermittent jurassien, qui concentre sur 60 km de forts enjeux écologiques et de politiques publiques.
La Vjosa, dernier fleuve sauvage
La Vjosa, dernier fleuve sauvage
Déambulation avec les photographes Manuela Schirra et Fabrizio Giraldi sur le dernier fleuve européen vierge de toute intervention humaine.
« La transition énergétique n’existe pas »
« La transition énergétique n’existe pas »
L’historien des sciences Jean-Baptiste Fressoz invite à modéliser une vraie décroissance.
Des colocations pour seniors à tout prix
Des colocations pour seniors à tout prix
Âges et vie, pionnier des colocations clé en main pour personnes âgées, a séduit de nombreux maires en mal de solutions pour leurs aînés.
La stratégie : jusqu’au passage en force
La stratégie : jusqu’au passage en force
Certains départements ont découvert que des colocations Âges et vie s’apprêtaient à ouvrir sur leur territoire à leur insu.
L’alliance : un lobbying bien rôdé
L’alliance : un lobbying bien rôdé
Pour amadouer les départements récalcitrants, Âges et Vie utilise ses appuis politiques et tire parti de la conviction de certains maires.
La sélection de la rédaction
Mon nom est Légion
Mon nom est Légion
Ils ont traversé la planète pour intégrer la Légion étrangère. Plongée dans le quotidien extrême des recrues avec le photographe Fred Marie.
Une armée guinéenne éternellement rebelle ?
Une armée guinéenne éternellement rebelle ?
Pour le général de corps d'armée Bruno Clément-Bollée, le coup d'État est d'autant plus mal tombé que l’armée avait trouvé sa juste place.
Doumbouya, le putschiste funambule de la Guinée
Doumbouya, le putschiste funambule de la Guinée
Aux portes d’un Sahel chaotique, le président guinéen tente une nouvelle voie diplomatique, entre France et Russie. Mais rien ne va plus.
À Conakry, un président sur ses gardes
À Conakry, un président sur ses gardes
Réaliser le portrait de Mamadi Doumbouya n’a pas été simple. Ses proches conseillers ont accepté de témoigner anonymement.